L’impermanence ; Méditation et Liberté

Source : L’impermanence – MEDITATION et Liberté Bouddhisme et Spiritualité

Une philosophie de vie à laquelle j’adhère, et n’engage que le moi-même où toute idée du moi est abandonnée :

  • le corps, aussi impermanent que la brume printanière,
  • les pensées, aussi évanescentes que la brise qui passe,
  • l’esprit, aussi immatériel que le ciel vide,

Il est important d’accepter cette impermanence, parce que c’est la véritable nature de notre existence et la véritable nature de tout l’univers : tout ce qui apparaît est voué à disparaître et tout change constamment. Et si nous nous attachons trop à ce que nous pensons être nous-mêmes, et que nous n’arrivons pas à lâcher prise, à laisser passer, c’est comme si nous nagions constamment à contre courant, c’est-à-dire que nous nous attachons à des choses qui nous échappent, nous redoutons des choses qui nous arrivent, d’où l’importance de retrouver un esprit fluide, qui, au lieu de considérer l’impermanence comme un scandale, trouve au contraire que c’est une chose tout à fait normale, naturelle et apprend à s’harmoniser avec elle.

Le Bouddha a recommandé de réciter chaque jour, ces 5 remémorations :

  1. C’est dans ma nature de vieillir. Il est impossible d’échapper à la vieillesse.
  2. C’est dans ma nature d’être malade. Il est impossible d’échapper à la maladie.
  3. C’est dans ma nature de mourir. Il est impossible d’échapper à la mort.
  4. Tout ce qui m’est cher et tous ceux que j’aime ont pour nature de changer. Il est impossible d’échapper à la séparation d’avec ceux que l’on aime.
  5. Mes actions sont mes vraies possessions. Je ne peux échapper aux conséquences de mes actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.