Pratiquer zazen est une bonne habitude

Enseignement

Suite à un petit échange après un Zazen en visioconférence pendant le confinement a été évoqué le Kusen de Roland Yuno Rech du 23 09 2020 « quel est le véritable esprit de zazen » dont voici une transcription mise en forme par Éric Jitsu Za.

« Lorsqu’on est :

totalement absorbé par la concentration sur la posture du corps,

attentif à la respiration lorsqu’elle se fait en unité avec le corps et l’esprit,

alors naturellement et inconsciemment, la conscience « Hishiryo » qui est le véritable esprit de zazen se met à fonctionner !

Hishiryo est une conscience, au-delà de la pensée et de la non pensée.
Au-delà ne veut pas dire que l’on ne pense à rien mais que l’on ne s’attache à aucune pensée et que l’on ne s’attache pas non plus à vouloir ne pas penser.

Cela veut dire que le mode de fonctionnement de notre Ego est abandonné.
L’Ego est le fonctionnement mental qui tend à discriminer, à choisir, à vouloir saisir ce qu’il aime et rejeter ce qu’il n’aime pas. L’esprit en zazen est libéré de cet esprit de choix et de rejet…

Faire en sorte qu’aucun mal ne puisse être produit par nous, c’est laisser à l’esprit zazen, à l’état de conscience « Hishiryo » la direction de notre vie. Alors naturellement on va s’harmoniser avec notre véritable nature de Bouddha, c’est à dire notre véritable interdépendance avec tous les êtres.

Cela ne veut pas dire que la pratique du Zen soit immorale mais bien plutôt qu’elle permet à l’esprit de ne produire aucun mal, car le mal c’est ce qui arrive lorsqu’on est dominé par des pensées égocentriques…

Lorsqu’on est animé par un esprit imprégné par cette interdépendance et donc cette solidarité, aucun mal ne peut plus être commis, tout le bien est réalisé car l’esprit de bienveillance et de compassion est le fruit naturel de cet esprit. »

logo AZS, Bouddha et zazen
Permettre la pratique de Zazen, étudier le bouddhisme zen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.